Joshua Waitzkin, champion d’échecs et d’arts martiaux, vous apprend à vous améliorer constamment, afin d’atteindre l’excellence dans votre domaine.

Instruire un enfant talentueux

Au cours de l’apprentissage, le comportement des parents et des enseignants revêt une importance cruciale. Leur rôle est d’accompagner l’enfant et de l’encourager à progresser, en présentant ses succès comme le résultat d’un effort (plutôt que comme le résultat d’une compétence) et en lui expliquant de manière paisible les raisons de ses échecs afin qu’il apprenne de ses erreurs.

Pour réussir à long terme, il est important de se focaliser sur le progrès plutôt que sur la réussite. Bien sûr, le désir d’être victorieux n’est pas un mal en soi, mais il faut avant tout vouloir dépasser ses propres limites plutôt que celles des autres.

 

Mon instinct a toujours été de rechercher des défis plutôt que de les éviter.

 

Cela implique de rechercher la difficulté à travers de nouveaux défis stimulants, en dédaignant les victoires faciles et en se confrontant à des adversaires meilleurs que soi par exemple. Ainsi, chaque succès n’est plus une fin en soi mais devient une étape d’une direction plus générale. Le perfectionnement remplace l’affirmation de ses compétences.

C’est la personnalité qui définit le style

Lorsque vous êtes passionné par une discipline, votre personnalité s’y mêle et alors émerge une signature, un style qui vous est propre et qu’il convient de ne pas refouler, afin que vous puissiez exprimer votre plein potentiel.

Le risque, si vous (ou votre entourage) réprimez ce style, et de provoquer un éloignement et un dégoût de la discipline en question. De plus, vous pouvez tout à fait compléter votre style de façon détournée : un joueur d’échec porté sur l’attaque va naturellement étudier les différentes stratégies de défense.

Comme nous l’avons vu, le style d’un joueur reflète sa personnalité. Ainsi, il est essentiel de se connaitre. Étudiez vos faiblesses et vos façons de réagir pour comprendre leur influence sur votre jugement.

Difficultés et échecs sont la base de l’apprentissage

Lorsque vous débutez dans une nouvelle discipline, avant de progresser, il est indispensable d’acquérir les compétences de base, mais les débuts sont rarement faciles, échecs et déconvenues pouvant s’enchaîner rapidement.

Cependant, ces revers sont extrêmement formateurs, encore faut-il avoir l’humilité nécessaire pour abandonner ses certitudes et repartir de zéro. C’est en abandonnant vos vieux schémas de pensées que vous comprendrez vos erreurs et progresserez.

Apprendre progressivement pour développer son instinct

Pour maîtriser pleinement sa discipline, il faut certes avoir de vastes connaissances générales, afin d’avoir une vue d’ensemble, mais il faut également être capable de mobiliser son savoir instinctivement. Or, c’est à force de répétition que nos connaissances intègrent notre subconscient.

 

C’est rarement une technique mystérieuse qui nous conduit au sommet, mais plutôt une profonde maîtrise de ce qui pourrait bien être un ensemble de compétences de bases. 

 

Réagir de manière instinctive procure un réel avantage, notamment en terme de rapidité, puisque toutes les étapes de la réflexion se fusionnent, c’est par exemple toute la différence entre un élève qui résout de manière laborieuse et par étape un exercice de mathématiques et un autre qui a une intuition géniale et la réponse presque immédiatement.

Comprendre son adversaire pour prévoir ses actions

Une autre aptitude, que l’on retrouve par exemple chez les experts des arts martiaux, est d’arriver à anticiper les mouvements de son opposant. Puisqu’ils sont aptes à réagir de manière instinctive, ils peuvent se concentrer sur des détails. A haut niveau, le moindre manque d’attention peut être fatal, l’attention à l’adversaire est primordiale, et savoir repérer ses moments de flottement procure un avantage considérable.

Plus encore, un champion est également capable d’influencer son opposant, en simulant un certain comportement par exemple ou en suscitant un espoir chez lui pour mieux le surprendre le moment venu.

 

Dans n’importe quelle discipline, qu’il s’agisse de sports, de négociations commerciales ou même de débats présidentiels, c’est la capacité à dicter le ton de la bataille qui est fait la force des plus grands. 

 

En dehors des arts martiaux, l’attention aux micro expressions, au langage corporel et la capacité à prédire les réactions des autres conservent leur importance. L’utilisation du bluff est par exemple courante que ce soit par les joueurs de poker ou les négociateurs et la capacité à détourner l’attention et implanter des idées reçues dans la tête de leurs spectateurs sert beaucoup aux magiciens et autres illusionniste.

Une concentration à toute épreuve

Lorsque l’on se plonge dans une activité, il arrive que l’on oublie tout ce qui se passe autour, c’est dans ces moments, que l’on appelle des moments de « flow », que l’on réalise des prouesses.

Néanmoins, il est difficile d’atteindre cet état car les distractions sont fréquentes. De plus, il n’y a pas que les notifications de notre téléphone qui peuvent nous perturber, les émotions négatives sont également de redoutables perturbatrices. Ainsi, en compétition, il n’est pas rare de voir de la provocation ou d’autres attitudes fourbes.

Ainsi, pour réussir, il ne suffit pas de maîtriser sa discipline, résilience psychologique et maîtrise de soi sont indispensables afin d’affronter les désagréments avec calme. Il faut dompter l’inconfort plutôt que de chercher à l’éviter, vous n’échapperez de toute façon pas à la pression. Ainsi, Josh Waitzkin s’est exercé aux échecs dans des lieux bruyants jusqu’à de plus être gêné par les bruits environnants.

 

Quelque soit notre préparation, lors des vrais tests de la vie, nous serons en terrain inconnu. C’est à ce moment là que nous devrions performer mieux que nous ne l’aurions jamais imaginé. 

 

A l’inverse, l’agitation est inutile, voire nuisible. Etre dans le déni est également contre-productif, il est plus raisonnable de s’assumer et d’appuyer sur ses points forts.

Devenez meilleur grâce aux difficultés

Non seulement il ne faut pas avoir peur des obstacles, mais il est même possible de les transformer en force, un handicap étant par exemple l’occasion de développer de nouvelles aptitudes.

C’est ce qui définit l’excellence : cette capacité à s’améliorer sans cesse et à apprendre de ses difficultés au lieu de s’en servir comme excuse. Un obstacle n’est rien d’autre qu’une opportunité de se dépasser. Par exemple, une blessure empêchant un sportif de s’entraîner peut être l’occasion pour lui de travailler son mental et affiner sa stratégie.

 

Le fait est que nous ne tirerons aucun enseignements des défis dans lesquels nous ne nous impliquons pas au maximum. Nous progressons en découvrant ce qui se trouve réellement au delà de nos capacités. 

 

Il n’est cependant pas nécessaire d’être contraint par les événements pour travailler de manière différente. Ainsi, les champions sortent de leur zone de confort par choix dans l’optique de se dépasser pour franchir de nouveaux paliers.

Il en va de même pour les émotions négatives comme la colère qui peuvent brouiller notre raisonnement mais aussi nous donner beaucoup d’énergie, qui, si elle est maîtrisée, devient une force. Si vous réussissez à contrôler cette ardeur, alors l’adversité pourrait bien vous rendre plus fort.

Travailler sa récupération pour augmenter sa résilience

 

La résilience mentale est sans doute le trait le plus crucial d’un artiste de classe mondiale, et elle devrait être continuellement entretenue. 

 

Un effort physique intense ou une réflexion prolongée fatiguent notre organisme et altèrent notre discernement. S’autoriser de courts moments de répits permet alors de reprendre des forces. Si vous ne souhaitez pas faire de pause, faites des exercices de respiration, de méditation ou une activité physique suivant ce qui vous relaxe le plus.

Petit à petit, votre résistance à l’effort augmentera et vous vous apercevrez qu’il vous faudra moins de temps pour récupérer.

Ainsi, une gestion efficace de l’effort passe par des temps de récupération courts mais réparateurs.

Retrouver sa sérénité grâce à des rituels

Nous avons vu qu’au cours de l’exécution, un manque de concentration amène vite au faux pas. Cependant, il n’est pas nécessaire de maintenir une tension continue, ce qui est de toute façon très fatigant. L’enjeu consiste à être capable de se débarrasser de sa pression et retrouver la possession de ses moyens en un minimum de temps, et pour ce faire, vous devriez mettre en place un rituel de relaxation.

D’abord, identifiez l’activité qui vous détend le plus, cela peut être simplement une promenade ou un moment entre amis. Ensuite, précédez cette activité d’une série d’exercices relaxants (méditation, étirements, musique, footing…).

Faites régulièrement ce rituel, jusqu’à ce qu’il devienne une habitude. Alors, vous n’aurez plus qu’à répéter ces exercices avant chaque moment angoissant (réunion, examen, compétition…). Etant associé à un moment de détente, ils vous apaiseront avant votre rendez-vous.

De plus, pour pouvoir être utilisé en toute condition, ce rituel doit être le plus court possible. Commencez par réduire la durée de vos exercices, puis concentrez-vous sur ceux qui vous apaisent le plus. Votre subconscient gardera en mémoire le rituel dans son intégralité et ses bienfaits demeureront donc.

A plus long terme, vous pourrez même vous contenter de visualiser ce rituel pour activer les connexions cérébrales associées et bénéficier de son effet reposant.

Conclusion

Rechercher l’excellence est un état d’esprit, qui se définit par une remise en question incessante, beaucoup d’humilité et la capacité de se servir de ses échecs comme d’un tremplin. Cela passe également par un travail lent et approfondi sur soi-même qui vous apprendra que vous avez en vous des ressources insoupçonnées.

Si vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas de le partager !

Vous pouvez retrouver ce livre (anglais) dans son intégralité ici (lien affilié)

Et vous avez la version française ici (lien affilié)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Recevoir mon guide gratuit